Mécanos des profondeurs

Atlantique Scaphandre // Les Sables d'Olonne // 2012

Plongée au cour du métier de scaphandrier. Toutes l'équipe d'Atlantique Scaphandre au travers des situations comme vous ne l'imaginez pas.

Voir la galerie

Atlantique Scaphandre

La terre outil d'intégration

Les Potagers de Marcoussis// Marcoussis // 2008

Les Potagers de Marcoussis est l’un des quatre jardins de solidarité qui existent en région parisienne.

Le principe ? Redonner un cadre de travail à une vingtaine d’hommes et de femmes, Rmistes, jeunes sans qualification, étrangers, divorcés pour la plupart.

 

Parmi eux, cinq femmes, âgées de 24 à 54 ans, travaillent sur le site une vingtaine d’heures par semaine pour faire du maraîchage biologique.

 

Une manière de retrouver une situation professionnelle et sociale stable.

 

Voir la galerie

Voir la vidéo

Les Potagers de Marcoussis

Flirts sur la piste de danse

Flirts sur la piste de danse // Paris // 2007

En France, près d’un adulte sur trois vit seul. Conscient du potentiel à exploiter, un marché de la rencontre s’est rapidement développé : Internet, speed dating, coach, … Tous les moyens sont bons pour faire connaissance et lutter contre une forme d’isolement.

 

Aujourd’hui, un nouveau concept a vu le jour :

le Dance dating.

 

Le Dance dating repose sur un centre d’intérêt commun :

la danse à deux. Lancées en octobre 2006, ces soirées réunissent une à deux fois par mois une quarantaine de personnes, tous âges et CSP confondus, sur une péniche.

Une fois à bord, la règle du jeu est simple :

chaque participant a 10 minutes pour rencontrer son autre.

Commence alors le  “jeu des 7 rencontres”.

 

Voir la galerie

Voir la vidéo

Au coeur des salines

Au coeur des salines/ Noirmoutier// 2007-2008

L’île de Noirmoutier s’étend sur une vingtaine de kilomètres de long. Malgré sa petite superficie, le lieu attire de nombreux touristes pendant la période estivale. Les marais salants représentent l’une des attractivités locales qui ont fait la renommée de l’île vendéenne.

 

Depuis toujours, le sel est récolté de façon artisanale et la production atteint les meilleures années 2000 tonnes de sel. Si beaucoup de marais salants ont été abandonnés dans les années 80 en raison d’une baisse d’activité, le métier perdure encore aujourd’hui grâce à la passion d’une centaine de producteurs locaux. Parmi eux, il y a Stéphane et Florence Burneau, un couple d’une trentaine d’années qui s’est lancé un pari : remettre en état deux marais. Depuis dix ans, ils répètent les gestes ancestraux et valorisent ainsi l’or blanc de Noirmoutier tout en préservant l’écosystème local.

 

Ce reportage explore les coulisses de la filière saline jusque dans les rayons de la grande distribution et les étals d’un marché local. L’occasion de (re)découvrir un métier artisanal dont l’histoire remonte au Ve siècle et parcourir les paysages préservés de l’Île de Noirmoutier.

Voir la galerie

© 2014 Florence Falvy

Hebergement vert

Journaliste-Rédactrice & Photographe