Hass Mosa met son talent au service de son engagement

Parution le 7 avril 2010

0
113

On le surnomme le “phénomène reggae des Comores”. Hass Mosa a choisi Nantes comme ville d’adoption. Fondateur du groupe Djama en 1993, ce franco-comorien poursuit désormais sa carrière en solo. L’auteur compositeur interprête vient d’ailleurs de sortir un nouvel album “Changer”. L’occasion de présenter un artiste authentique, un messager de la paix. L’occasion aussi pour cet homme doté d’une grande spiritualité de témoigner sans langue de bois.